Conférencier

Catherine Perret CGT

Catherine Perret CGT

Secrétaire confédérale CGT en charge des questions de formation professionnelle

La carrière syndicale de Catherine Perret commence en 1995, par l’implantation de la CGT dans son lycée général, à Nevers.

Le fil rouge de sa vie professionnelle est celui de la lutte contre la précarité. Peut-être parce qu’elle a vu son père, ouvrier métallo et syndicaliste dans le privé, se faire régulièrement licencier, avant de mourir prématurément. Peut-être parce qu’en 1986, voyant que son engagement dans la lutte contre la loi Devaquet ne lui permettrait pas d’obtenir cette année là l’agrégation d’histoire, la syndicaliste étudiante se fait embaucher en tant que maître auxiliaire dans l’Éducation nationale avant de passer le concours.
Repérée par ses dirigeants, elle monte peu à peu les échelons du syndicat, du local au national, en approfondissant les thématiques : de l’éducation à la jeunesse, de la jeunesse à l’apprentissage, et de l’apprentissage. à la formation professionnelle.

En décembre 2013, Catherine Perret dirige pour la première fois une négociation d’ampleur nationale sur la formation professionnelle. Sur le fond, cette nouvelle réforme de la formation franchit à ses yeux une ligne rouge : l’accord, en supprimant l’obligation légale des entreprises, leur fait un cadeau de 2,3 milliards d’euros.
Non-signataire de l’accord de 2013, elle reste convaincue que la formation professionnelle constitue un pilier dans la sécurité sociale professionnelle qu’elle revendique.

Catherine Perret, désormais secrétaire confédérale, est de nouveau à la tête de la délégation CGT de la négociation en cours sur la formation professionnelle.

Retrouvez Catherine Perret  lors de la conférence inspirante « Le handicap, catalyseur de dialogue social » le mardi 29 mars à 11h30.